Section courante

A propos

Section administrative du site

Introduction

La base de données est la propriété d'Oracle suite au rachat de Sun Microsystems en 2008 mais sous licence GPL et propriétaire. Elle est né de savoir faire de David Axmark, Allan Larsson et Michael Widenius en 1995 et tire son nom d'une partie du nom «Monty» de la fille de Michael Widenius (Co-créateur de la BD) et de SQL. La base de données MySQL est un SGBD et est l'une des base de données les plus rapides pour des requêtes légertes en lecture et fonctionne aussi bien sous les systèmes d'exploitation AIX, eComStation, FreeBSD, Linux, HP-UX, Mac OS X, NetWare, OpenBSD, OS/2, Solaris, Unix, Windows (2000, XP, 2003, Vista, 2008, 7 et 8). De plus, de part sa grande utilisation, elle a également adapté à de nombreux langages de programmation C, C++, Delphi, Eiffel, FreePasal, Java, Kylix, Perl, PHP, Python, Ruby, TCL, VB, VB .NET et Windev.

Avenir

Après la rachat de la base de données par Oracle, un des créateur de la base de données, Michael Widenius, a créer une base de données compatible à 100% avec MySQL qu'il a nommé MariaDB sous licence GPL. Le fait que le développement de la version 6 soit abandonné par Oracle obligera les utilisateurs, lorsqu'ils auront atteint la limite de cette base de données, à migrer vers des bases de données propriétaires comme DB2, Oracle DataBase, SQL Server ou Sybase. Pour ceux étant contre l'idée d'avoir une base de données propriétaire, il restera l'alternative libre PostgreSQL, laquelle se veut très stable et du calibre d'Oracle DataBase. De plus, la base de données MySQL est devenu populaire grâce à l'étroite collaboration avec PHP, mais à partir de la version 5 de PHP, il n'était plus proposé par défaut au profit de SQLite. A la suite de ses faits, seule un particulier ou une très petite entreprise peut souhaité fonctionner sous cette base de données.

Version

Voici les différentes façons de demander la version de MySQL :

Description Commande
Ligne de commande MySQL SELECT VERSION();
Ligne de commande Linux mysql --version

Voir également

Article - Pourquoi une base de données perd ses données ?
Article - Les géants de l'informatique - Oracle

Dernière mise à jour : Mardi, le 23 décembre 2014