Section courante

A propos

Section administrative du site

Cliquez sur la lettre ou le chiffre correspondant à la première lettre du mots, du nom ou de l'expression informatique dont vous recherchez la signification.

0 à 9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

D

Daisy

L'algorithme de Daisy est utilisé afin de créer un effet fractal. Voici donc son algorithme :

MODULE Daisy ( ORIGIN )
   zpixel
   zz x z + (0.11031; -0,67037)
   | z | <= 4

Data source object

Cette expression permet d'indiquer un objet fournissant des vues de données, de tables ou de colonnes et d'enregistrements.

dBASE

Ce nom permet d'indiquer le langage de programmation qu'utilisait une base de données très populaire des années 1980 racheté par Borland. Voir Langage de programmation - dBASE.

DCCP

Abréviation d'origine anglaise de «Datagram Congestion Control Protocol», soit un protocole permettant de transporter des messages.

Déclencheur

Ce mot est synonyme du mot anglais «Trigger», soit une vérification effectué provoquant le lancement d'un événement si le test est positif.

Décalage de bit vers la droite

Cette expression est synonyme de «shr», laquelle indique une déplacement des bits de la gauche vers la droit, ceci ayant pour effet d'effectuer une division par un exposant en base 2.

Décalage de bit vers la gauche

Cette expression est synonyme de «shl», laquelle indique une déplacement des bits de la droite vers la gauche, ceci ayant pour effet d'effectuer une multiplication par un exposant en base 2. Voici quelques exemples de résultats :

Opération Résultat en binaire Résultat en décimal
00000001 shl 0 00000001 1
00000001 shl 1 00000010 2
00000001 shl 2 00000100 4
00000001 shl 3 00001000 8
00000001 shl 4 00001000 16
... ... ...

Décompression

On désigne sous se terme, l'opération consistant à effectuer l'opération inverse de la compression lequel ayant permit d'économiser de l'espace mémoire ou disque temporairement.

Deliverable

Ce mot d'origine anglaise est synonyme de «Livrable».

Delta Log

L'algorithme de Delta Log est utilisé afin de créer un effet fractal. Voici donc son algorithme :

MODULE DeltaLog ( XAXIS )
   zpixel
   c ← LOG ( pixel ):
   z ← ( √ z ) + c
   | z | <= 4

Deployment build style

Cette expression permet d'indiquer une méthodologie de création de produit pour fabriquer un fichier de destination le plus approprié pour la distribution des utilisateurs.

Development build style

Cette expression permet d'indiquer une méthodologie de création de produit pour fabriquer un fichier de destination le plus approprié pour le déboguage et les tests.

Design pattern

Cette expression d'origine anglais, synonyme de «Patron de conception», permet d'indiquer une modèle technologique de programmation sous lequel le code est organisé. Les plus célèbres sont MVC, Ntiers,...

Desktop

Ce mot d'origine anglaise est synonyme de Bureau, soit la zone d'écran de fond et des icônes de lancement de processus, de programmes ou d'applications dans un système d'exploitation.

DIB

DOS Abréviation d'origine anglaise de «Blocs d'Informations DOS», soit un bloc de structure de bas niveau sur le systèmes d'exploitation DOS. Voici la structure de données :

Déplacement Longueur Description
-04h 4 octets (2 mots) Ce champs contient un pointeur pointant sur le premier bloc de contrôle de mémoire (MCB) du système d'exploitation DOS
00h 4 octets (2 mots) Ce champs contient un pointeur pointant sur le premier bloc de contrôle de paramètres d'une unité de disque
04h 4 octets (2 mots) Ce champs contient un pointeur pointant sur le dernier bloc de tampon du système d'exploitation DOS
08h 4 octets (2 mots) Ce champs contient un pointeur pointant sur le gestionnaire d'horloge
0Ch 4 octets (2 mots) Ce champs contient un pointeur pointant sur le gestionnaire de clavier
10h 2 octets (Mot) Ce champs contient la longueur maximale d'un secteur
12h 4 octets (2 mots) Ce champs contient un pointeur pointant sur le premier bloc de tampon du système d'exploitation DOS
16h 4 octets (2 mots) Ce champs contient un pointeur pointant sur la table d'allocation
1Ah 4 octets (2 mots) Ce champs contient un pointeur pointant sur la table de fichiers du système d'exploitation.

Voir Langage de programmation - Assembleur 80x86 - Interruption 21h, Fonction 52h: Lecture de l'adresse du DIB

Dictionary browser

Cette expression permet d'indiquer un outil graphique affichant les terminologies de script pour l'application.

DIPI

Cette abréviation d'origine anglaise «Dynamic Internet Protocol Interface» signifie interface de protocole Internet dynamique.

Djikstra

Algorithme de programmation de type glouton permettant de traiter les sommets. Le voici :

BOUCLE POUR I ← 1 JUSQU'A N - 2
   S ← Extraire Minimum ( C )
   POUR tous les sommets ( de C ) reliés à s * Pour toutes les arêtes partant de s
      SI nécessaire ALORS
         Mettre à jour ( Distances, Parcours )
      FIN SI
   FIN BOUCLE POUR

DNS

Abréviation de «Domain Name System», soit les noms de domaines accessibles via un URL. Voir DNS - Création d'un DNS en réseau local pour un site Web ou Vider le cache DNS.

DNS Black Listing

Cette expression permet d'indiquer la liste noire des noms de domaines envoyant des courriels.

DNS Records

Abréviation de «Domain Name System records», soit une zone fichier pour chaque domaine contenu dans les enregistrements de ressource. Voici les valeurs les plus communes :

Abréviation Nom Description
A Address Cette enregistrement de DNS permet d'indiquer l'adresse du nom de domaine associé à une adresse IP de format IPv4.
A6 Address 6 Cette enregistrement de DNS permet d'indiquer l'adresse du nom de domaine associé à une adresse IP de format IPv6.
AAAA Address Cette enregistrement de DNS permet d'indiquer l'adresse du nom de domaine associé à une adresse IP de format IPv6.
CNAME Canonical Name Cette enregistrement de DNS permet d'indiquer un alias pour pointer sur un autre nom.
MX Mail Exchange Cette enregistrement de DNS permet d'indiquer un identificateur à un serveur de courriel directement.
NAPTR Name Authority Pointer record Cette enregistrement de DNS permet d'indiquer la règle de réécriture de l'information.
NS Name Servers Cette enregistrement de DNS permet d'indiquer un enregistrement d'autorisation de serveurs DNS pour un domaine.
PTR Pointer Cette enregistrement de DNS permet d'indiquer les données permettant de renversé l'information contenu dans le DNS.
SOA Start of Authority Cette enregistrement de DNS permet d'indiquer le premier enregistrement d'une zone fichier.
SRV Service Cette enregistrement de DNS permet d'indiquer les services disponibles.
TXT Text Record Cette enregistrement de DNS permet d'indiquer un enregistrement pour n'importe quel type de documentation.

DOS

Abréviation de «Disk Operating System». Il s'agit du système d'exploitation tirant ses racines du CP/M 80. Il possède environ 120 commandes lequel ne sont pas nécessairement disponible sur tous les DOS: DR-DOS, FreeDOS, MS-DOS, PC-DOS, PTS-DOS,... On peut considérer qu'il exerça sa domination presque total sur les PCs de 1980 à 1995. Sa disparition débuta en 1995 à cause de l'excellent Marketing entourant Windows 95. Mais d'un autre côté, une disparition est-ce bien vrai? En effet le noyau de Windows 9X (y compris celui de Me (Millenium) est pourtant grandement inspirer du DOS pour ne pas dire qu'on retrouve encore une copie intégral de celui-ci intégrer à leurs noyau... En plus, le FreeDOS commençant son développement après l'apparition de Windows 95. Devant des arguments comme ceux-ci, on est en droit de se demander si une disparition à vraiment eu lieu ou s'agit d'un accident de parcours l'ayant transformer en «Fantôme de l'Opéra». Afin de permettre de mieux vous situé à travers le temps, voici quelques versions du système d'exploitation et de ses concurrents (n'étant pas tous exclusivement des DOS mes permettant leur exécution) :

Nom Date Description
PC-DOS 1.0 En Octobre 1981 Première version pour PC, un lecteur de disquette simple face.
PC-DOS 1.1 En Juin 1982 Correction de nombreux bugs, supporte maintenant un lecteur de disquette double face.
MS-DOS 1.25 En Juin 1982 Développer pour fonctionner sur n'importe quel compatible.
PC-DOS 2.0 En Mars 1983 Supporte le PC/XT, addition de fourniture pour disque dur et Unix
PC-DOS 2.1 En Octobre 1983 Supporte le PC Junior & le Modèle portable. Mais à toutefois le déboguer du PC-DOS 2.0.
MS-DOS 2.11 En Octobre 1983 Dois supporter n'importe quel compatible mais est essentiellement équivalent au PC-DOS 2.0.
Windows 1.0 En 1983 Très primitif, en CGA, HGC et EGA. Nécessite un noyau DOS pour être lancé.
PC-DOS 3.0 En Août 1984 Ajout d'un support de le lecteur de disquette 1,2 Mo des ordinateurs de classe AT.
PC-DOS 3.1 En Novembre 1984 Addition de support réseau. Intégration du même débuguer que le PC-DOS 3.0.
MS-DOS 2.25 En Octobre 1985 Est destiné pour n'importe quel compatible PC. Commence à supporter des langages et pays étrangés.
MS-DOS 4.0-Version Européen En Avril 1986 Multitâche (Europe seulement). Fût retiré du marché après un court laps de temps.
PC-DOS 3.2 En Juin 1986 Ajout d'un supporte pour les lecteurs 3½" 720 Ko pour les convertibles.
MS-DOS 3.21 Enhanced Amdek En 1987 Il s'agit d'une adaptation spécial au ancien ordinateur Amdek du fabricant WYSE.
PC-DOS 3.3 En Avril 1987 Supporte le PS/2 et les lecteurs 3½" 1,44 Mo, multiple partition.
OS/2 1.0 Prototype En Automne 1987 Cette versions était encore seulement théorique et pas encore écrite.
OS/2 1.0 Au Printemps 1988 Existe, mais très difficile à obtenir
CPQ-DOS 3.31 En Octobre 1988 DOS de Compact pour une partition supérieur à 32 Mo.
PC-DOS 4.0/MS-DOS 4.0 En Août 1988 Partition DOS large, support EMS (extrêmement buguer). Avec maintenant un DOS Shell d'intégrer. Cette version amena de nombreux clients insatisfait contre Microsoft plus presser de vendre de nouvelle version qu'offrir une qualité dans ses produits.
PC-DOS 4.01 Probablement 1989 Essentiellement une version déboguer du PC-DOS 4.0. On ne retrouve aucune différence sinon.
Windows 3.0 Mars 1990 Supporte le mode 386 étendue. Nécessite encore un DOS pour démarrer. On peut considérer qu'il s'agit d'une version ayant commencé à séduire le public malgré de nombreux bug.
MS-DOS 5.01 En juin 1991 Il est maintenant possible d'effectuer le chargement du noyau DOS en mémoire HMA. Toutefois cette option n'est pas par défaut pour une raison assez obscur...
PTS-DOS 1991 Première version du DOS russe. Il s'agit plutôt d'un interpréter de commande. Car il ne s'agit pas d'une version significative.
DR-DOS 6 En janvier 1992 Peut maintenant être multi-tâche. Ajout d'un support de disque compressé et de mot de passe au niveau des fichiers et des répertoires. Ainsi il offre une sécurité accru contrairement à ses concurrent. En plus il se permet d'offrir un support réseau NOVELL.
Windows 3.1 Environ 1992 Cette version supporte l'émulation de mémoire par l'intremise d'un disque dur. Nécessite encore un DOS pour démarrer.
MS-DOS 6.0 En mars 1993 Supporte de disque compressé et meilleur gestion de la mémoire.
PTS-DOS Extended Version 6.4 1993

Version vendu en Allemagne.

MS-DOS 6.2 Environ 1994 Version débuguer du MS-DOS 6.0
OS/2 Warp 3 Hiver 1994 Supporte maintenant les applications Windows 3.x. Version extrêmement stable et supportant une utilisation vigoureuse de plusieurs programmes simultanément.
PC-DOS 7 En Été 1995 La taille du fichier de démarrage atteint maintenant 200 Ko et on se demande quel véritable caractéristique y fut intégrer?
Windows 95 En Août 1995 Requière au moins 8 Mo et idéalement 16 Mo pour être confortable.
MS-DOS 6.21 Décembre 1995 Version déboguer.
OS/2 Warp 4 Automne 1996 Premier système d'exploitation supportant l'usage de la parole ou si vous préférez la reconnaissance vocale.
Windows 98 1998 Quelques fonctionner mineur rajouter mes consomment maintenant 32 Mo de mémoire vive et 200 Mo de disque dur en logiciel et bibliothèque.
PTS-DOS 6.70 Novembre 1998 Correction de certain problème avec le pilote de CD-ROM.
DR-DOS 7.02 1999 Compatibilité des commandes en dehors du DR-DOS. Support souris et CD-ROM inclus.
Windows Me Automne 2000 Sensiblement la même chose que Windows 95 et 98. De plus en plus gourmands en puissance.
PTS-DOS 2000 2000 DOS de fabrication russe entièrement compatible au MS-DOS et Windows 3.1.
DR-DOS 7.03 2000 Noyau plus sécuritaire.
PC-DOS 2000 2000 Adaptation des dates pour l'an 2000.
FreeDOS 1.0 2006 DOS entièrement gratuit offert sur le site http://www.freedos.org/

Download Cache

Cette expression permet d'indiquer la zone tampon de téléchargement.

DPL

Cette abréviation d'origine anglaise de «Dos Parameter List», lequel est utilisé afin de contenir la liste des paramètres d'appel sous le système d'exploitation DOS. Voir Interruption 21h, Fonction 5Dh, Sous-Fonction 00h.

DPMI

Cette abréviation d'origine anglaise de «DOS Protected Mode Interface», est un interface DOS fonctionnement en mode protégé utilisé par les microprocesseur 80286 permettant d'accéder à 16 Mo de mémoire. Il est utilisé par de nombreuses applications DOS comme Borland Pascal par exemple. Voir Langage de programmation - Assembleur 80x86 - Interruption 2Fh, Fonction 16h, Sous-Fonction 86h.

Dragon

L'algorithme de dragon est utilisé afin de créer un effet fractal. Voici donc son algorithme:

MODULE Dragon ( Origine )
   zPixel:
   z ← ( √ z ) + ( -0.74543 ; 0,2 )
   | z | <= 4

Drapeau de direction

Cette expression, synonyme de «Direction Flag», permet d'indiquer la direction de traitement des chaines de caractères des microprocesseurs de la famille des 80x86. Ainsi, lorsque ce bit vaut 0, il y a une incrémentation de la position, tandis que lorsque le bit vaut 1, il se produit plutôt une décrémentation. Voir Langage de programmation - Assembleur 80x86 - Instruction - STD.

Drider

JEUX Ce mot d'origine anglaise est utilisé dans des jeux comme «Advanced Dungeons & Dragons». Il permet d'indiquer des créatures mi-elf, mi-araignée monstrueuse. Cet horreur est l'équivalent souterrain du centaure.

Driver

Ce mot d'origine anglaise est synonyme de Pilote, soit un gestionnaire d'une pièce matériel pour un système d'exploitation spécifique.

Droplet

Ce terme permet d'indiquer une application de script démarrant quand un icône de fichier ou un dossier sont déplacer dans le «Finder» ainsi que l'icône droplet.

DureeComp

Ce nom permet d'indiquer une fonction permettant d'effectuer le calcul du nombre de période dans un investissement. Voici donc son algorithme :

MODULE DureeComp(Taux, ValeurFutur, ValeurActuelle)
   SI ValeurActuelle = 0,0 ALORS
      X ← 0,0
   SINON
      X ← LN ( ValeurFutur / ValeurActuelle )
   FIN SI
   Y ← LN ( 1 + Taux )
   SI Y <> 0,0 ALORS
      XX / Y
   FIN SI
   RETOURNE X

DVI

Abréviation de «Digital Visual Interface», soit un connecteur pour carte vidéo. Voir Référence de connecteurs - «DVI»


Dernière mise à jour : Samedi, le 23 août 2014